Dans un train


Nous allons vous raconter encore une exhibition totalement vraie que nous avons pu réaliser avec l'aide d'un ami travaillant sur les voies ferrés françaises, : Guillaume.

Comme vous le savez nous contactons les personnes qui participent a nos exhibitions par annonces ou par revue spécialisée, en l'occurrence cette fois ci nous l'avons fait par l'intermédiaire d'une revue qui s'appelle Swing Magazine et que l'on peut trouver dans n'importe quel kiosque à journaux !
Nous y avions passé l'annonce suivante : très jeune couple recherche situations et lieux insolites pour faire photos et bien plus… ! très beaux jeunes hommes bien venus, participation active acceptée.

Les réponses ne se sont pas fait attendre et nous en avons reçu pas mal ! Nous avons écarté les plus saugrenues ou les plus courantes manquant d'imagination pour n'en garder que quatre !

L'une d'elles était de faire l'amour dans un train !

Notre imagination n'a fait qu'un tour ! et nous avons téléphoné à cette personne pour lui demander plus de détails ! Au téléphone il nous apprend qu'il s'appelle Guillaume et qu'il n'a que 26ans, il travaille a la SNCF et qu'il a un super plan à nous proposer, c'est à dire faire des photos dans un train, roulant sans que cela ne dérange personne ! Il nous donna rendez-vous la semaine d'après dans le hall gare à 21h précises, pour le reconnaître cela était facile, il avait fait une très bonne description de lui, et nous de même ! Il était habillé en contrôleur et cela lui allait bien, Sandra aime assez les uniformes ! Il nous fit passer tous les contrôles sans rien payer et nous montâmes dans un train en direction de bordeaux, tous les wagons avaient des passager à leur bord sauf les trois derniers, il fallut traverser tous les wagons occupés jusqu'à ces trois derniers, puis une fois franchi le premier de celui-ci il le ferma avec une clef et tira le rideau de la porte, pour être plus en sécurité très certainement, Il nous guida jusqu'au dernier wagon, il ne faisait pas froid c'était début juin et la chaleur de la journée était encore restée dans ce lieu, mais quelle ne fut pas notre surprise quand au milieu du wagon assis au beau milieu un jeune homme était en train de lire un journal tranquillement, il nous expliqua que c'était un collègue à lui de travail, et que c'était grâce à lui que les trois derniers wagons étaient vides, une fois notre stupeur passée je demandais à Sandra si cela ne la gênait pas qu'il y est quelqu'un d'autre qui nous regarde ? ce à quoi elle me répondit à l'oreille que ce dernier n'était pas trop mal et que de plus il était très jeune lui aussi, une fois les présentations faites nous, nous mimes au travail ! ! ! ! Nous étions dans ce train pour faire des photos, alors on commença ! Je fi asseoir Sandra à côté du jeune homme(Laurent) lui faisant tenir le journal qu'il avait en entrant, et faisant semblant de lire, sandy à côté de lui, je lui demandais d'écarter un peu les cuisses, pour ajouter du piquant au cliché, puis nous enchaînames toute une série, Sandra cuisses écartées à côté du jeune homme qui lisait le journal, veste ouverte et cuisses écartées, etc… ! Puis je corsais la situation en faisant participer nos deux cheminots, tout en lisant son journal je lui demandais de poser une main sur les cuisses de Sandra , puis un autre cliché en caressant plus haut entre la limite des bas et de la chair ! puis plus haut encore la main posée sur son petit string, ensuite je demandais à Sandra de poser elle aussi sa main sur la braguette du jeune homme, puis les choses allèrent plus vite, sans avoir à leur dire quoi que ce soit, car en posant sa main sur le sexe pardessus le pantalon du jeune homme Sandra sentit qu'il bandait à en exploser alors elle le déboutonna entièrement et sortit son gros sexe a l'air libre, tout en le branlant doucement, elle lui demanda de la lécher, ce qu'il fit aussitôt, puis elle entreprit de se déshabiller, Guillaume à côté de moi n'en pouvait plus, et me demanda s'il pouvait prendre la place de son ami, je lui répondit qu'ils ne seraient pas trop de deux et l'invitait a les rejoindre, moi j'en profitais pour mitrailler, pour une fois que je n'étais pas obligé de poser mon appareil sur un trépied et le commander à distance pour jouer le troisième personnage, j'allais pas m'en priver.

Ils étaient maintenant tous trois presque nus , Sandra entrain de sucer Laurent, et branlant guillaume d'une main, puis Guillaume se mit derrière elle et après avoir mis la protection nécessaire il la prit en levrette pendant qu'elle continuait à sucer son copain, derrière mon objectif je voyais cette grosse queue qui allait et venait dans la chatte de Sandra, pendant que celle-ci très goulûment suçait l'autre bite, pour le plaisir de chacun et pour faire durer le plaisir je les fis souvent changer de place, Tantôt Guillaume baisait Sandra et Laurent se faisait sucer tantôt Laurent baisait Sandra et Guillaume se faisait branler ou sucer, et moi entre 3 ou 4 photos je posais mon appareil et allais les rejoindre car c'est un spectacle qui ne me laissa pas de marbre ! ! !, trois mecs entrain de baiser une femme dans un train en marche c'est pas tous les jours que cela arrive ! de plus je voyais au regard de Sandra qu'elle prenait un plaisir intense à se faire baiser tour à tour par trois garçons, une fois Guillaume et Laurent ayant joui chacun a leur tour, nous fîmes une pose en discutant et fumant une cigarette, et c'est Sandra qui redonna le coup de sifflet en prenant ma bite dans sa main et me branlant comme une folle, les deux autres se remirent à bander et Sandra leur demanda de bien vouloir se branler debout devant elle, qui était assise avec moi entre ses jambes, ! Elle voulait se faire éjaculer dessus par trois hommes en même temps ! ! !, ce ne fût pas trop laborieux car elle nous aida à tous trois en se branlant la chatte comme une folle, je fus le premier à partir et à tout lui envoyer sur son beau corps les deux autres suivirent presque en même temps , elle était satisfaite elle avait réussi à faire jouir trois hommes à la fois, en se branlant, devant eux !

Arrivés à bordeaux nous allâmes manger tous les trois dans un petit restau qu'ils connaissaient et ou ils avaient l'habitude de manger quand ils étaient en transit, Laurent nous quitta rapidement car son train repartait de suite Et on s'attarda dans ce lieu un petit moment en reprenant du café.

Guillaume nous proposa de raccompagner en train, mais auparavant il voulait savoir comment était composé le train et qui le conduisait, une fois tous ces renseignements pris , il nous fit traverser la gare de Bordeaux et nous fit monter dans le train de en partance pour Toulouse dans le dernier Wagon

A cette heure là le train était presque vide , quand au dernier Wagon il n'y avait que nous et j'avais vu Guillaume le fermer à clé, accroché à ce wagon suivait une micheline, il nous proposa de la visiter et si on voulait on pouvait a nouveau y faire des photos ! Sa proposition , malgré la fatigue , nous intéressa fortement, mais Sandra voulait aller aux toilettes avant se refaire une beauté ! Elle revint quelques instant après, en partant aux toilettes je remarquais que sa jupe, pourtant petite dépassait de son imperméable, et en revenant, elle ne dépassait plus et on voyait la limite de ses bas quand elle marchait! je me mis à penser, qu'elle l'avait tellement remonté qu'on ne la voyait plus ! elle s'assit en face de nous, ce qui eut pour effet de remonter son imper, et on voyait maintenant le bord de ses bas avec ses attaches du porte jarretelle, Guillaume ne pouvait non plus ne pas voir cela et son regard avait tendance à s'attarder sur cette zone, sabine lui demanda s'il y avait quelqu'un dans le poste de pilotage du Wagon arrière, il nous expliqua que non, c'était, juste une locomotive arrière pour les manœuvres à quai ! Du temps que je rechargeais mon appareil, Sandra s'amusait à nouveau, en face de nous à nous allumer en croisant et décroisant ses jambes très haut, puis elle défit très lentement la ceinture de son imper, qui s'ouvrit sur son corps presque nu ! ! ! Elle avait profité de son passage aux toilettes pour enlever sa petite jupe et son chemisier, elle était face à nous en porte jaretelles, bas, string, et petit soutien-gorge à balcons, elle se mit à écarter les cuisses, tout en enlevant son imper, puis se redressa, se mit debout et demanda à Guillaume de nous faire visiter cette cabine de pilotage ! ! ! Voilà maintenant elle suivait Guillaume à moitié nue dans ce train, alors j'en profitais pour saisir sur ma pellicule cet instant insolite ! La cabine était assez grande et une odeur de mécanique très forte émanait de ce lieu, il n'y avait qu'un fauteuil pour le conducteur, le reste de la cabine étant pris par des manettes et d'autres instruments de conduite, cela faisait bizarre de voir défiler la voie ferrée derrière nous, car nous étions à contre sens !

Je demandais à Sandra de prendre place à la place du conducteur, sur le fauteuil, et commençais une série de photos, puis je demandais à guillaume de participer il se mit à son tour au poste de pilotage et Sandra entreprit de le sucer dans cette position, puis elle lui enleva son pantalon pour ne lui laisser que sa chemise et sa casquette, elle s'assit sur délicatement sur lui, lui tournant le dos, empalée sur la bite de Guillaume et se tenant les seins avec ses mains, puis tout doucement amorça des mouvement de va et vient, Guillaume n'y tenant plus se saisit d'elle par les seins et l'ampala de toute ses forces, avec frénésie, Sandra qui savait que j'aimais profiter de ses moments, eut peur qu'il n'assouvisse son plaisir trop tôt, se retira de cette position, pour se retourner vers lui et S'empaler de face sur sa queue toute raide, elle avait ses pieds reposés sur les accoudoirs et c'est Guillaume qui la soulevait et la reposait sur sa queue ! ! ! Puis elle s'enleva à nouveau de cette position pour se mettre debout les mains posées sur le poste de pilotage et Guillaume derrière elle, il comprit qu'il ne lui restait plus qu'a la prendre ainsi debout en levrette, ce qu'il fit avec application, moi pendant ce temps j'avais posé mon appareil, enlevé mon pantalon et me faisait sucer par Sandra pendant qu'elle se faisait baiser puis n'en pouvant plus elle me demanda de prendre la place ce celui ci Et de la baiser là debout dans cette locomotive, pendant qu'elle branlait et suçait Guillaume, je ne mis pas beaucoup de temps a jouir en elle car l'envie était trop forte, Guillaume quand à lui s'était fait branler jusqu'à l'éjaculation de la dernière goutte de sperme ! ! ! !

Apres tout cela il nous resta un bon quart d'heure pour nous laver, nous habiller et discuter un peu avant l'arrivée à Toulouse Nous primes congé de lui en lui promettant de lui donner une série des photos en sa compagnie, Nous avons plusieurs fois essayé de l'appeler pour lui remettre les photos mais son téléphone à changé et nous avons oublié de lui donner le notre, voilà encore une aventure qui restera sans lendemain, mais tout de même un merveilleux souvenir et des photos comme nous les aimons ! ! !

Et dont nous vous faisons a nouveau profiter !

Bises à tous et a toutes.

Nous serions heureux de recevoir vos remarques ou suggestions sur notre E-MAIL  s.sandra@free.fr

Retour Récits

Vous pouvez retrouver les photos de ce récit dans "ssandra hard"

© Tous droits resérvés 2008 Ssandra